Chocolat - Chocolaterie Bruno Jourdan Villefranche sur Saône 69

Le coussin de Lyon

Délicate gourmandise élaborée avec une ganache parfumée au Curaçao et enrobée d’une pâte d’amande verte.

Origine du coussin

En 1643 les échevins de Lyon demandent de l’aide à la Vierge pour que cesse l’épidémie de peste qui sévit sur la ville. Ils s’engagent à faire un pèlerinage chaque année à la même date si la ville est sauvée et déposent à ses pieds un cierge et un écu d’or sur un coussin de soie vert

La confiserie lyonnaise représente ce coussin sur lequel était déposé l’écu d’or.

Chocolat - Chocolaterie Bruno Jourdan Villefranche sur Saône 69

Le cocon de Lyon

Délicieuse confiserie au praliné noisettes et oranges confites relevé d’une pointe de Curaçao. Le tout enrobé d’une fine couche de pâte d’amandes.

Origines du cocon

Le cocon de Lyon fait référence à la renommée des soieries lyonnaise. Il représente en effet le cocon de soie utilisé par les canuts pour confectionner le précieux tissu de soie.

La quenelle de Lyon

Confiserie lyonnaise en deux déclinaisons :

une avec un praliné noisettes du Piemont avec éclats de fèves de caca et une avec un praliné amande de Valencia.

Chacune enrobée d’un mince couche de chocolat blanc

Origine de la quenelle

La quenelle est une spécialité lyonnaise liée a la cuisine des bouchons et des « mères lyonnaises »